Dukan

Dukan

photo_regimedukanDepuis plus de 40 ans, le Dr Pierre Dukan ne cesse d’affiner sa célèbre méthode d’amaigrissement élaborée autour des protéines naturelles (viande, poisson, fruits de mer, fromage blanc…). Aujourd’hui, ce programme comporte quatre phases : la phase d’attaque (pour maigrir très rapidement, ce qui est hyper motivant), la phase de croisière (pour atteindre son poids de forme progressivement), la phase de consolidation (nécessaire pour éviter de regrossir par la suite), et enfin la phase de stabilisation (la reprise de la « liberté » avec une seule obligation : trois règles simples à suivre toute la vie. Même lors des premières jours de la phase d’attaque, il ne faut pas compter les quantités ni les calories : un certain nombre d’aliments sont autorisés et c’est à volonté. Et la perte de poids est rapide !

Quand on a quelques kilos à perdre, on rêve souvent de les voir s’envoler le plus rapidement possible, même si on sait qu’il est préférable de mincir plutôt lentement, histoire qu’une stabilisation soit possible et que les kilos perdus ne reviennent plus jamais… On sait que la modération est la clé, mais on rêve pourtant de résultats rapides. Deuxième problème : souvent, quand on tente un régime qui promet des résultats rapides, c’est hyper restrictif, on est obligés de restreindre considérablement ses quantités. Résultats : on a faim et on craque. La solution serait peut-être à chercher du côté du régime Dukan. Cette méthode propose une liste d’aliments que vous pouvez manger à volonté, sans rien compter, sans rien peser. Forcément, vous n’avez pas faim (grâce aux quantités mais aussi à l’effet coupe-faim des protéines) et vous arrivez à tenir… et donc à maigrir rapidement.

La méthode
Le régime Dukan se déroule en quatre étapes successives, deux pour maigrir, deux pour se stabiliser. On le répète, lors de chaque étape, vous pouvez manger à satiété, sans rien compter ni peser !

  • La première étape est la « phase d’attaque », pensée pour donner un bon coup de fouet à votre perte de poids et vous motiver en voyant ces résultats si rapides. Pour cela, vous devez privilégier 72 aliments. Ces aliments riches en protéines et pauvres en glucides et en graisses sont autorisés à volonté dans toutes les phases du programme. Il s’agit de protéines comme la viande maigre (escalope de veau, steak de bœuf, viande des grisons, lapin, jambon…), la volaille (dinde, poulet, caille…), le poisson (cabillaud, saumon, saumon fumé, thon, surimi…), les fruits de mer (calamar, coques, crevettes, crabe, noix de Saint-Jacques, homard, huitre, langoustine, moule…), les laitages à 0% de matières grasses (yaourt, Carré frais, fromage blanc…), les œufs de poule, le tofu mais aussi du son d’avoine, l’un des « aliments magiques » prévus par Dukan. Tous ces aliments sont à consommer sans aucune modération… et la perte de poids est vraiment rapide !
  • La deuxième étape est la phase de croisière. Après avoir maigri rapidement lors de la première étape, cette deuxième phase permet de lever un peu le pied pour accéder à ce que Dukan appelle son « juste poids ». On alterne des journées de protéines pures et des journées protéines/légumes. Progressivement, il est donc permis de réintroduire 28 légumes (choux, carottes, champignons, concombre, courgette, épinards, haricots, laitue, oignon, poivron, potiron, tomates…).
  • La troisième étape est la phase de consolidation. À ce stade, il est important de rééduquer progressivement son corps, pour éviter de regrossir. On peut remanger des aliments plus énergétiques, s’offrir des « repas de gala ». Chaque jeudi, il est conseillé de pratiquer une journée de protéines naturelles. On peut également ajouter à sa liste d’aliments autorisés et selon des modalités strictes : des fruits, du pain complet, des féculents…
  • La quatrième et dernière étape s’attache à la stabilisation. À savoir beaucoup plus de liberté et surtout, trois règles à suivre toute sa vie pour ne pas regrossir : le « jeudi protéines », marcher 20 minutes chaque jour et éviter les ascenseurs, et ajouter à son alimentation trois cuillères à soupe de son d’avoine par jour.

Bon à savoir : plus tôt dans la méthode, il faudra veiller à ajouter une cuillère à café d’huile (d’olive ou encore de colza), bonne pour la santé grâce aux Oméga-3, aux polyphénols et à la vitamine E. A cela, Dukan permet d’ajouter deux aliments « magiques » : le konjac et les baies de goji.

À noter enfin que l’activité physique est plus que conseillée, à toutes les étapes. Un peu de marche tous les jours est un minimum.

Pour qui ?
Pour commencer, pour ceux qui apprécient la viande et le poisson. En effet, les protéines naturelles sont le fondement-même de ce régime. Inutile de dire que si vous êtes végétarien, vous aurez un peu de mal… Par contre, si vous craquez facilement pour un bon steak de bœuf grillé au barbecue ou un pavé de saumon en papillote, que trois tranches de jambon constituent un goûter parfait pour vous et que rien ne vous fait plus envie qu’un plateau de fruits de mer, alors ce régime vous conviendra sans problème. On le conseille également aux amateurs de viande qui n’aiment pas limiter les quantités. Ici, pas question de peser son filet de poulet au gramme près avant de le déguster : vous pouvez manger le poulet entier si vous en avez envie ! Voilà qui satisfait les plus grands appétits…

Ce qu’on apprécie tout particulièrement
Le fait de pouvoir manger ce que l’on veut parmi les aliments autorisés, en laissant notre imagination faire le reste (ou en copiant les recettes proposées par Dukan), le tout, sans se restreindre sur les quantités.

Notre conseil
Via le site, le coaching en ligne personnalisé offre des outils et un soutien vraiment appréciables. Et la boutique permet de trouver des produits que l’on trouve parfois difficilement dans nos supermarchés, comme le konjac.

 

Tester la méthode Dukan