Régime sans gluten

Régime sans gluten

On parle de plus en plus de ce fameux régime sans gluten, ou plutôt de supprimer le gluten de son alimentation. Selon les adeptes, ce réflexe n’apporterait que des avantages : plus d’énergie, moins de fatigue, meilleure mine, silhouette affinée… Certains osent même affirmer que ce serait bénéfique sur des maladies chroniques comme des problèmes de peau ou encore de la spasmophilie. On vous conseille toutefois de demander l’avis de votre médecin… car certains ont un besoin médical de supprimer le gluten, d’autres en font le choix.

Pour supprimer le gluten, voici quelques pistes alimentaires :

  • La première étape, évidente et symbolique, consiste à supprimer le pain. Si vous ne pouvez pas vous en passer, lorgnez du côté des pains sans gluten (conçus avec d’autres farines comme le quinoa), de préférence pas les versions industrielles, bourrées de conservateurs et pas forcément délicieuses… Notre préférence va au « pumpernickel », ce pain allemand très compact, et au « pain essène » avec ses graines germées. Autre solution : faire son pain soi-même, à base de mix proposés dans le commerce.
  • Il vous faudra également supprimer d’autres aliments… et c’est là qu’on se rend compte que le gluten intervient dans la composition de nombreux produits ! Deux solutions s’offrent à vous : soit fréquenter uniquement les boutiques ou les rayons d’alimentation sans gluten, soit passer au crible les étiquettes ! Mais là encore, ce n’est pas une solution parfaite car la présence du gluten n’est pas toujours mentionnée. Une bonne piste : vous façonner une connaissance de plus en plus étendue du domaine et affiner la liste des aliments à éviter. Voici notre liste des aliments à éviter : tout ce qui est à base de farine de blé, d’orge, d’avoine, les biscottes, les viennoiseries, les biscuits, le chocolat, les pâtes sous toutes leurs formes, les plats préparés, la charcuterie, les fromages à tartiner, les bonbons industriels, les crêpes, les gaufres, les bières, les soupes industrielles, les laits aromatisés au chocolat ou à la fraise… À vous de poursuivre la liste en fonction de vos découvertes et de ce que vous apprenez. N’hésitez pas à venir partager ces infos en-dessous de cet article !
  • De nombreux aliments sont préparés à base de farine de blé, comme par exemple les pizzas, les biscuits ou encore les tartes. Notre conseil : rien ne vaut la préparation maison à base, évidemment, de farines ne contenant pas de gluten. Du côté des céréales, testez les pétales de maïs ou le riz soufflé. Pour remplacer les pâtes, c’est évidemment plus difficile. Pourquoi ne pas tester les versions chinoises, fabriquées avec de la farine de riz ?
  • Les fruits secs sont autorisés mais achetez-les au poids, pour éviter les farines qui les enrobent parfois, surtout en ce qui concerne les dattes ! Le risque est totalement évité avec les amandes et autres noix.
  • Au rayon « sans gluten », vous pouvez foncer sur le riz et le maïs sous toutes leurs formes, le sésame, le soja, la fécule (de pommes de terre ou encore de maïs)…
  • Que manger ? Nos modes de vie actuels et nos supermarchés bourrés de tout et n’importe quoi nous empêcheraient presque de revenir à l’essentiel : aux fruits, aux légumes, à la viande, aux légumineuses…

Enfin, la question qui nous intéresse également est de savoir si un régime sans gluten permet de mincir ? La réponse est évidemment positive, car supprimer les pâtes, le pain, les biscuits et les plats préparés entraînera bien logiquement une baisse de votre poids.